Actualité sportive

[FOOTBALL]: DNCG : le déficit de l'OM se creuse.

15 mars 2019 à 08h00 Par Patrick MONROE

Le rapport financier de la saison 2017-18 a été publié hier : le déficit de l'OM et des clubs français se creuse.

Il s'agit du pire résultat depuis dix ans. La Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) a publié hier son rapport financier pour la saison 2017-18 concernant les clubs de L1 et de L2. Avec un résultat net cumulé des deux divisions qui atteint les 176M€ de pertes au 30 juin 2018, les écuries françaises plongent de façon vertigineuse. "Un bilan contrasté" pour Didier Quillot, le directeur général de la Ligue de football profesionnel (LFP), qui a commenté les résultats hier à Paris. Car si le déficit se creuse, le chiffre d'affaires atteint des sommets.

D'un côté, le football français affiche en effet "une performance économique exceptionnelle avec un chiffre d'affaires de 2,836 milliards d'euros, soit une hausse de 31 % par rapport à la saison précédente, et un bénéfice opérationnel de + 161 M contre une perte de 32 M lors de la saison précédente", selon un communiqué de la LFP. "Ce qui n'était jamais arrivé", savoure Didier Quillot. Un dirigeant tout sourire qui n'a pas oublié de souligner le montant record de la plue-value des mutations (929M€ contre 302M€ en 2016-17). Et pour cause : elle permet au résultat opérationnel de rester dans le vert.

De l'autre, en revanche, les résultats financiers des clubs sont donc plombés par une augmentation de la dette : 16 entités de L1 présentaient ainsi un résultat d'exploitation déficitaire. Autant de raisons qui conduisent la LFP et le gendarme financier du foot français à réfléchir à la création d'un dispositif "préventif" pour limiter l'endettement ou la masse salariale des clubs, à la manière du fair-play financier mis en place par l'UEFA. Les clubs de L1 et L2 sont "au sommet d'une vague (mais) il faut préparer un futur qui pourrait être plus compliqué", a d'ailleurs prévenu Jean-Marc Mickeler, le président de la DNCG.

[SOURCE / LA PROVENCE]