Actualité sportive

[ SPORT - FOOTBALL ] Nîmes olympique : le président Assaf optimiste pour le dossier du futur stade

15 juillet 2020 à 11h32 Par sarah rios
Crédit photo : Archive T. A. / THIERRY ALBENQUE

Rani Assaf a donné un long entretien ce mardi 14 juillet. Il a notamment évoqué le projet de stade, le problème actuel avec la mairie et le mercato...

Il a fait un point mercato sans en dire davantage toutefois sur la possible arrivée en France ce jeudi du milieu défensif paraguayen Andrés Cubas en provenance du club argentin de Talleres. Le club a annoncé le 14 juillet que Cubas s'est engagé avec Nîmes Olympique. "S’il y a visite médicale, elle se fera à Paris avec la signature dans la foulée en cas de résultat positif", a commenté le président de N.O.

Il a été plus disert sur un renfort offensif : "Il faut se renforcer devant avec un appui majeur". Il devrait arriver sous forme de prêt. Rani Assaf a confié que cet attaquant pourrait évoluer aux côtés de Nolan Roux.

Le président, qui a rappelé son investissement personnel de 12 M€ et son attachement au club, est revenu sur le futur stade et le refus du maire de signer le permis de construire de l'enceinte provisoire de 10 000 places près de Cap Costières. Une structure qui permettrait d’édifier à partir de 2022 et jusqu'à fin 2024 le nouveau stade aux Costières et d’obtenir ainsi une dérogation pour évoluer dans l’actuelle enceinte vieillissante.

Réunion avec le maire d'ici une dizaine de jours

Rani Assaf a mis ce problème actuel sur le compte d’une incompréhension avec le maire : « Le stade a toujours le nombre de places prévues et sera orienté nord-sud. Une étude environnementale obligatoire que j'ai payée a montré qu’il y a une zone humide sur ce terrain-là au bord du cadereau. Or, on n’a pas le droit de construire dans ce cas. Il a fallu décaler le projet de stade un peu à gauche."

Le président de Nîmes Olympique a indiqué qu'il doit rencontrer le maire dans une dizaine de jours puis les équipes municipales dans le cadre de réunions techniques. Pour lui, il n'y aura pas de blocage du dossier.

Source: midilibre.fr/Y.B