Actualité sportive

[ SPORT - FOOTBALL ] Nîmes : le maire ne signera pas le permis de construire du stade provisoire

07 juillet 2020 à 09h32 Par sarah rios

Jean-Paul Fournier n'a toujours pas rencontré le président de Nîmes Olympique Rani Assaf. Et n'apprécie pas le changement sur le stade provisoire. 

Le maire de Nîmes a beau être assis au stade à côté du président du club, entre Jean-Paul Fournier et Rani Assaf, la communication passe mal. Ainsi, les deux hommes ne se sont toujours pas rencontrés officiellement et le maire a constaté que le permis déposé par ce dernier concernant le stade provisoire - celui qui accueillera les rencontres avant la reconstruction du stade des Costières - n'était pas conforme aux engagements pris. "Nous ne sommes pas d'accord, ce n'est pas ce que nous avions convenu et qui nous permettait de construire une halle des sports à côté. Juridiquement c'est ennuyeux, car avant de se mettre d'accord, chaque partie avait bien étudié le projet. On ne peut pas démarrer comme ça. Alors que la porte du maire est toujours ouverte"  a souligné le premier adjoint Julien Plantier, tandis que le maire a annoncé qu'il ne signerait pas ce permis de construire. 

On ne peut pas balayer les supporters d'un revers de la main

Par ailleurs, le maire n'a pas goûté les propos de Rani Assaf, lors de sa dernière conférence de presse, taclant les supporters. " Ce n'est pas acceptable ces propos. On ne peut pas balayer les supporters d'un revers de main. Ce sont des Nîmois commes les autres, je suis moi-même supporter. Nîmes Olympique, c'est le patrimoine des Nîmois, comme la corrida." 

Source: Midilibre.fr/Edith Lefranc