[ SPORT - FOOTBALL ] L'OM rattrapé par les huis clos

10 mars 2020 à 7h58 par sarah rios

RADIO CAMARGUE

Les mesures gouvernementales prises pour freiner la propagation du Covid-19 s'appliquent au sport français jusqu'au 15 avril. Quatre matches du club olympien devraient se jouer sans spectateur, dont la venue du PSG

Du cyclisme au rugby en passant par le football, le sport français n'échappe pas aux mesures gouvernementales prises pour limiter les risques de propagation du Covid-19. Pas plus que les événements sportifs organisés en dehors de l'Hexagone. Dimanche soir, à l'issue d'un conseil restreint de défense et de sécurité à l'Élysée, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé l'interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes, y compris en extérieur, jusqu'au 15 avril.

"Dans cette période, le huis clos peut devenir notre doctrine concernant les méthodes d'organisation", a indiqué la ministre des Sports Roxana Maracineanu, hier en conférence de presse, pour répondre à cette nouvelle consigne sanitaire. "Les organisateurs doivent s'adapter aux nouvelles règles avec cette jauge de 1 000 personnes en comptant les participants ou en préférant les huis clos", a-t-elle encore développé, rappelant que "le monde sportif doit participer à cet effort collectif".

L'OM est évidemment concerné. La première décision est tombée hier à propos du déplacement à Montpellier, samedi après-midi (17h30), pour le compte de la 29e journée de Ligue 1 : la préfecture de l'Hérault a indiqué en milieu de journée aux dirigeants du MHSC que la rencontre se déroulerait sans aucun spectateur. Initialement autorisés à se déplacer à La Mosson, avec un quota de 600 places, les supporters marseillais n'ont désormais plus le droit de s'y rendre. "Toutes ces mesures sont soumises aux décisions des préfets", a aussi tenu à préciser la ministre des Sports [ ... ]

Retrouvez l'article complet 

Source: laprovence.fr / J.C Leblois

Photo: F. Speich