[ SPORT - FOOTBALL ] Coronavirus - Ligue 1 : l'horizon se dégage un peu

15 avril 2020 à 6h20 par sarah rios

RADIO CAMARGUE
Crédit: Frédéric Speich

L'espoir de finir les saisons de Ligue 1 et Ligue 2 existe encore. Mais à quelles conditions ?

L'annonce d'une levée progressive du confinement à compter du 11 mai a apporté quelques réponses au footl français, entretenant l'espoir d'achever avant fin juillet sa saison suspendue à cause du coronavirus. Mais si reprise il y a, en juin, le huis clos risque d'être inévitable. Dans une allocution télévisée, le président français Emmanuel Macron a partiellement clarifié deux inconnues de la complexe équation qui préoccupe la Ligue de football professionnel (LFP) depuis plusieurs semaines pour dessiner le calendrier de sa reprise.

La première, c'est la date du 11 mai comme point de départ du déconfinement, qui assure aux clubs du championnat que toute reprise des entraînements avant cette date sera exclue. La LFP a fait savoir hier qu'elle attendait désormais, avant de présenter un "plan de reprise", les "précisions" du gouvernement sur son "plan de déconfinement", qui doit être dévoilé dans les quinze prochains jours.

La seconde, c'est l'interdiction de tout événement rassemblant un "public nombreux" jusqu'à la mi-juillet, ce qui suggère, dans l'attente de modalités devant être précisées "chaque semaine" à partir de mi-mai, qu'aucune rencontre ne pourra accueillir de public jusqu'à cette date. Sans surprise, selon un membre du bureau de la LFP : "Cela fait un moment qu'on n'imaginait plus reprendre avec des spectateurs", souligne-t-il, en dépit du mécontentement des supporters devant cette perspective. Toutefois, selon un autre membre du Bureau, "les choses vont dans le bon sens".

Si les entraînements sont autorisés dès le 11 mai, "cela peut coller à notre schématique", précise-t-on de même source : le groupe de travail de la LFP sur les scénarios de reprise avait tablé la semaine dernière sur une reprise des entraînements "à partir du 3 mai, avec un volant de 15 jours". À partir de ces considérations, et des dates "privilégiées" de reprise de la saison suivante fixées au 23 août pour la L1 depuis vendredi, un "rétroplanning" se dessine. [ ... ]

Retrouvez l'article complet ICI

Source: laprovence.fr