[SORTIES -LOISIRS]: Istres: l'été tout sourire du tourisme et des animations.

12 septembre 2019 à 19h57 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

Même si la saison touristique n'est pas encore terminée, c'est quand même l'heure du premier bilan pour l'été istréen. Et le cru 2019 s'avère excellent, comme en atteste les chiffres recueillis par l'Office de tourisme.

Cellule de comptage à l'appui, la barre des 20 000 visiteurs (20 173, précisément) a été franchie de juin à août. L'augmentation moyenne est de 10,7 % par rapport à l'été 2018, avec des nuances par mois assez marquées : 4 924 personnes en juin, soit -15 % ; 6 229 en juillet, un rebond de 12,3 % ; enfin, 9020 personnes en août, un sursaut exceptionnel de +31 % !

"Le sentier Dinosaur'Istres continue d'attirer de nombreux visiteurs"

"Un très, très bon cru, commente et savoure Valérie Cambon, l'adjointe déléguée au tourisme. Le démarrage de saison avait été difficile, avec une météo mitigée sur la première quinzaine de juin. Et les enfants qui sont restés plus tardivement à l'école. On est reparti sur les chapeaux de roues en juillet. Et en août, on a cartonné".

L'explication se trouve dans l'attrait conforté pour les plages locales et l'abondance de l'offre événementielle, "la notoriété accrue de nos festivités, Feria, Nuits d'Istres, Jeudis étoilés et Fêtes d'Istres relookées, poursuit l'élue. Mais aussi le sentier Dinosaur'Istres qui continue d'attirer de nombreux visiteurs et les activités du Club tourisme, plus nombreuses cet été et affichant un taux de remplissage supérieur à l'été dernier".

Autre preuve, la provenance de ces visiteurs, hors Istréens. Pour la première fois, c'est Marseille qui arrive en tête, suivie par Martigues et Miramas. Aix-en-Provence et Paris complètent le podium. Côté départements d'origine, le trio Nord-Paris-Rhône précède la Seine Maritime et le Vaucluse.

Même si les étrangers ne représentent que 5,5 % de ces visiteurs, "on a bien parlé anglais cet été", atteste l'équipe de l'Office. Allemagne, Belgique et Royaume-Uni sont suivis par l'Espagne et les Pays-Bas.

Des manifestations qui ont fait le plein

Côté événements, malgré un feu et une soirée complète annulés, 75 000 personnes ont été décomptées aux Jeudis étoilés : 17 000 le 18 juillet, 18 000 le 25, 15 000 les 1er et 8 août et 10 000 le 15. Rénovées, les Fêtes d'Istres ont attiré près de 35 000 personnes du 2 au 4 août, dont 2 300 pour Dani Lary au Palio, 2 000 à la corrida portugaise, 600 pour les Escapades et 8 500 à la journée des Rues de l'étang. Le feu d'artifice du dimanche soir restera comme le point culminant de cet été istréen, avec 21 000 personnes autour de l'étang de l'Olivier. La Fête de la musique, toujours plébiscitée ici, a réuni 12 000 personnes. 10 600 billets ont été émis pour la Feria, du 14 au 16 juin, le concert années 90 séduisant 6 000 personnes le vendredi. Rappelons que les trois soirées des Nuits d'Istres ont totalisé 4 543 spectateurs et que 900 personnes se sont rendues à la première soirée de Jazz au Ranquet, le 26 juillet, la 2e ayant dû être annulée à cause de l'orage.

Enfin, près de 4400 personnes ont participé aux activités de l'Office cet été, dont les 181 sur inscription, remplies à 75 %, +10 % par rapport à 2018.

[SOURCE / LA PROVENCE]