Actualités régionales

[ SOCIETE - ARLES ] Carte scolaire : le compte n'y est pas pour les profs.

13 mars 2019 à 08h02 Par Patrick MONROE

Comme tous les ans, après les vacances de février, l'Éducation nationale planche sur la carte scolaire avec les ouvertures et les fermetures de classes dans les écoles maternelles et élémentaires. Une réunion du comité technique spécial départemental (CTSD) a eu lieu le 4 mars, entre les représentants de l'administration et les syndicats d'enseignants, pour étudier ces propositions. Elles pourront être affinées en juin, en fonction des nouvelles inscriptions.

Cette année, la circonscription d'Arles absorbe la commune de Port-Saint-Louis- du-Rhône, ce qui fait d'elle l'une des plus importante du département avec 6400 élèves, près de 400 enseignants et 300 classes. "Une circonscription très hétérogène, avec des REP (Réseau éducation prioritaire) et des REP + ; des classes en milieu rural à multiniveau, ce qui n'est pas simple à gérer", observe Claire Billes, secrétaire générale du syndicat majoritaire des enseignants du primaire (SNUipp-FSU). À l'issue de cette réunion, elle estime que le compte n'y est pas.

Il faudrait 250 postes 

"Les dédoublements de classes en CP et CE1, pensés d'abord à 12 élèves, sont en réalité estimés à 15 dans les calculs de l'académie. On accueille 650 élèves de plus pour la rentrée 2019, mais la dotation prévue pour le département n'est que de 94 postes. Selon nos calculs, il aurait fallu 250 postes, dont 44 pour Marseille où il y a des non-ouvertures de classes en raison de l'absence de locaux. 10 % des écoles de la ville sont concernées. C'est une situation unique en France sur laquelle nous alertons l'académie".

Concernant, les circonscriptions du Pays d'Arles, des fermetures sont prévues au Paradou, à Fontvieille et à Henri-Wallon à Arles. "Nos collègues se mobilisent à Barriol car le réseau REP + sera le seul du département à ne pas avoir de classe à très petite section pour accueillir les enfants de deux ans avec un effectif allégé. Des locaux sont disponibles. Nous avons obtenu en revanche que les moyens de Port-Saint-Louis soient donnés à la circonscription d'Arles, avec un conseiller pédagogique spécialisé, un poste de référent s'occupant des élèves en situation de handicap, et un poste de psychologue".

[SOURCE / LA PROVENCE]