Actualités régionales

[ SANTE - ARLES ] Des milliers de tests Covid et un saisonnier en réanimation à Arles

05 juin 2020 à 09h42 Par sarah rios
Crédit photo : B. Souillard

Un millier d'ouvriers agricoles, au moins, a été testé, hier après-midi, dans les quatre centres mis en place à Arles, St-Rémy de Provence, Tarascon et Salon par l'Agence régionale de santé (ARS). Un dépistage massif - auquel beaucoup d'exploitants se sont spontanément soumis avec leurs salariés - et décidé par les services de l'État, en collaboration avec 15 communes du Pays d'Arles concernées. La procédure, en urgence, fait suite à la découverte, à Pentecôte, de 30 cas positifs au Covid sur 202 travailleurs agricoles. Quatre pompiers du Sdis 13, ou des marins-pompiers de Marseille, ont oeuvré pendant 5 heures avec des médecins de l'ARS sur chaque site. Il faudra attendre 24 à 48 h pour avoir les résultats par l'IHU de Marseille notamment.

En fonction, les autorités décideront de mesures. Le conseil scientifique a arrêté, au niveau national, une réponse adaptée à l'importance de chaque cluster. Cela pouvant aller jusqu'à un confinement partiel, et localisé... La situation en Pays d'Arles (avec débordement dans le Gard et le Vaucluse) serait considérée comme un cas à surveiller, au sommet de l'État, là où se déroulent des points réguliers quant aux zones sensibles.

Mercredi au sein des exploitations de plus de 50 personnes, hier dans quatre centres, ce sont d'abord les travailleurs arrivés sur le territoire (en janvier, plus récemment, voire pendant le confinement !), via la très contestée société Terra Fecundis, qui ont été dépistés. Dans leur sillage ont aussi été testées les personnes contact, et des employés (voire des exploitants eux-mêmes), venus spontanément. Il n'est en effet pas rare que sur une même structure travaillent ensemble, selon les besoins, à grand renfort d'allées et venues, des ouvriers de plusieurs sociétés.

Nouveaux cas à l'hôpital

Parallèlement à ces tests orchestrés par l'ARS, orientée grâce à des listes établies avec les syndicats agricoles, la Chambre d'agriculture, d'autres exploitations, hors protocole ARS, ont sollicité des laboratoires privés pour accélérer la manoeuvre. [ ... ]

Retrouvez l'article complet ICI

Source:laprovence.com/Julie Zaoui