Rachat de l'OM : Boudjellal remonte sur le ring.

25 août 2020 à 5h06 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

Trop, c'était trop. Il y a dix jours, Mourad Boudjellal a exprimé son ras-le-bol dans la tournure prise par le projet de rachat de l'OM diligenté par Mohamed Ajroudi, se désolidarisant totalement de la communication ubuesque menée par l'avocat et la banque (Wingate) mandatés par l'homme d'affaires franco-tunisien. "Tant qu'ils seront là, et même si ce projet se réalise, je n'en serai pas", assurait-il alors. Un sérieux coup de semonce dans ce projet aux allures de plus en plus bancales qui, après avoir fait saliver les supporters olympiens, commençait sérieusement à les faire rire jaune.

Depuis cet épisode, silence radio. Mourad Boudjellal est finalement ressorti du bois hier, à l'occasion d'un rendez-vous fixé sur la terrasse panoramique du Sofitel Vieux-Port. Dans ce cadre de carte postale, l'ex patron du RCT est apparu ragaillardi, revenant sur cet épisode épique. "Le premier communiqué, j'ai même cru que c'était un fake, se souvient-il. C'était trop gros, parler de Tapie, tout ça.... Puis il y en a eu un deuxième, des déclarations, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'ils ne connaissaient pas le nom de l'Orange Vélodrome ! J'ai subi cette communication à laquelle j'étais associé. Et comme des gens ont découvert le plaisir de dire des choses reprises par tout le monde, ça a continué, jusqu'au sommet du dernier communiqué, qui parle de 'joueurs de second plan à l'OM'... Il y a quand même quelques champions du monde, l'équipe s'est qualifiée pour la Ligue des Champions... Dire que nous voulons optimiser l'effectif ou y emmener des gros joueurs pour qu'il soit encore plus compétitif, oui, mais là je me désolidarise totalement. Eux se présentent comme le clan Ajroudi. Mais le clan Ajroudi, c'est Mr. Ajroudi, son épouse et ses enfants. Les autres, ce sont des mandatés Ajroudi. Ils ont essayé de me faire passer pour le vilain petit canard, sans doute pour me faire sortir du dossier et placer des gens à eux."

En vain, visiblement. Alors, Mourad Boudjellal sera-t-il un jour prochain président de l'OM ? Le mystère demeure dans le dossier de la vente d'un club sans nul autre pareil, qui attise toutes les passions depuis déjà deux mois. Mais une chose est sûre : il est prêt pour repartir au combat aux côtés de Mohamed Ajroudi.

[source / la provence]