[ POLITIQUE- FRANCE/ARLES ] REMANIEMENT : APRES SON DEPART DU GOUVERNEMENT, FRANCOISE NYSSEN RETROUVE LES SIENS A ARLES.

17 octobre 2018 à 6h49 par sarah rios

RADIO CAMARGUE

L'Arlésienne retourne dans sa maison d'édition fière de ce qu'elle a accompli rue de Valois.

Françoise et Jean Paul Capitani forment une grande famille. Treize petits enfants à eux deux. La "tribu" arlésienne a cependant été séparée quand Madame est devenue ministre. A la surprise générale, il faut bien l'avouer. Car la directrice de la maison d'édition Actes Sud jusqu'alors, même si elle a toujours été animée d'idéaux politiques... N'en avait jamais fait.

Françoise Nyssen a accepté la tâche, prenant attache avec ceux qui "y avaient été" - comme Michel Vauzelle, autre ministre d'Arles - et elle a dit, au début, avoir posé des conditions. D'accord pour servir, et remplir la mission pour laquelle elle a le plus grand respect, mais si elle peut retrouver, aussi souvent que possible, son marché d'Arles du samedi. La petite table du faiseur de jus de fruits naturels où elle a ses habitudes. Là où elle a fait d'ailleurs, il y a plus d'un an, sa première sortie "officielle".

Touchée par les critiques  

Toujours loin des yeux mais près du coeur pour Françoise, Arles lui a réservé quelques coups durs, en particulier cet été. Quand la ville change de rythme pour devenir festivalière, aux premiers rayons chauds de juillet, l'actualité est devenue incandescente pour le couple Capitani-Nyssen. Toujours tactiquement informé le Canard Enchaîné a dégainé ses articles, détaillant les failles de ces propriétaires pas comme les autres. Et qui justement, en matière de droit de l'urbanisme, dans un secteur en principe si sauvegardé du centre de la ville, ont pris avec légèreté ce que sont obligés de faire tous les autres. Les édiles locaux n'ont pas été les plus égratignés.

Mais les infos des colonnes du Canard n'empêchent pas les rencontres entre les allées du marché ; et Françoise Nyssen a poursuivi, à Arles, ses habitudes - du moins quand son emploi du temps le lui permettait: elle ne s'est jamais caché de devoir encaisser un rythme particulièrement effréné! Assurant qu'elle était dans sa base ressourcée par des soutiens sincères, ne comprenant pas toujours l'acharnement à son égard. Évidemment toutes ces salves, toutes les critiques, toutes presses confondues, y compris localement, l'ont touchée.

Elle n'est pas reconduite dans le gouvernement  

Et coulée ? Bien sûr et sans doute puisqu'elle n'est pas reconduite dans le Gouvernement. Pourtant elle avait toute sa confiance a-t-elle eu l'occasion de dire à Arles.

Pourtant, et elle a eu l'envie maintes fois d'inviter ses interlocuteurs les plus septiques à se plonger dans sa revue de presse, déclinant quelques états de service dont elle est fière. Le passeport culture pour les jeunes, l'ouverture des bibliothèques, les droits voisins, des accords pour le financement des oeuvres cinématographiques, certains rapprochements pour les plus jeunes avec le ministre de l'Education avec lequel elle a des affinités...

Nicolas Hulot, sa caution pour entrer au gouvernement  

Cette semaine Françoise Nyssen va donc retrouver sa famille, la vie culturelle arlésienne où elle est très active depuis des dizaines d'années, bien avant que la cité ne devienne le spot devenu aujourd'hui. L'association du Méjan, proposant expos et concert de haut vol dans La Chapelle appartenant à Jean-Paul Capitani, jouxtant les bâtiments de la maison d'édition, et dont Actes Sud est un des mécènes, reprend sa saison vendredi soir. Dimanche matin, ce sera la première matinale, à 11h, pour que les 200 habitués aient le temps d'un croissant avant d'écouter Mendelshon, et échanger. Avec Françoise Nyssen? sur une vie arlésienne retrouvée et une existence recentrée?

Toujours est-il qu'en devenant ministre, elle avait quitté ses fonctions dans le directoire d'Actes Sud. Elle le retrouvera au moins pour savourer d'éventuelles distinctions littéraires. Ferrari marche bien. Des indiscrétions laissent aussi entendre que le milieu associatif la tenterait maintenant. Avec militantisme. Comme elle l'a déjà fait en matière de transition écologique. Nicolas Hulot, d'ailleurs, avait été sa caution pour entrer dans le Gouvernement Macron#1... Mais lui est parti avant. En s'expliquant, elle ne l'a pas encore fait.

SOURCE: LAPROVENCE ARLES.