Actualités régionales

[ POLITIQUE - ARLES ] Municipales à Arles : Cyril Juglaret souhaite "restaurer le lien" avec les hameaux

09 octobre 2019 à 10h26 Par sarah rios

Cyril Juglaret souhaite restaurer le lien avec les hameaux.
Il a passé la vitesse supérieure, dans la course aux municipales. Une semaine après avoir dévoilé ses propositions en matière de sécurité, Cyril Juglaret (LR-UDI) a rien a rendu public le 2ème de ces 9 engagements de campagne: celui de revivifier les hameaux et les villages de la commune d'Arles. Il n'est pas le seul à dresser le constat de territoires délaissés et isolés de la ville centre. "Mais moi, je ne sors pas de 20 ans de capacité à faire, certains auraient pu agir depuis mon moment", tacle-t'il en visant les 2 candidats issus de la majorité municipale, Nicolas Koukas et David Grzyb. 
"Je suis né dans un village, à Raphèle, et je connais ce sentiment d'être oublié, d'être loin de tout. J'ai grandi avec, assène le candidat de la droite aux municipales. Don mon 2ème axe de travail sera de restaurer ce lien entre Arlésiens, de restaurer ce lien entre les hameaux et la ville centre."
Comment Cyril juglaret compte-t-il atteindre son objectif?  "La priorité, ce sera de restaurer le cadre de vie, les équipements …. Bref, tout ce qui pêche. Il faut que tout le monde ait le même niveau de services. Vous vous rendez compte qu'à Mas-Thibert, il y a encore des rues en terre battue ?" Comme idée forte, celui qui est aussi conseiller régional s'engage à porter un projet majeur pour chaque village pendant la mandature. "A Mas Thibert par exemple,il n'y a pas d'arène, alors que beaucoup des razeteurs sont issus de ce village, c'est une demande qui revient régulièrement", indique-t'il. A Salin, c'est pour le projet de pont qu'il milite.
Les habitants seraient associés aux décisions qui les concernent, avec la création d'un conseil de village pour chaque hameaux. Or, il reste encore des trous dans la raquette à ce niveau-là. "Il faut que les intéressés aient le sentiment que ça va servir à quelque chose, mais depuis 20 ans la démocratie participative que certains mettent en avant n'est qu'un leurre. Avec nous, les gens seront vraiment associés aux décisions", promet Cyril Juglaret. En plus du gros projet sur la mandature, une enveloppe pourrait ainsi être allouée aux conseils de villages, pour des investissements plus modestes comme un boulodrome ou un city stade par exemple; […]
Source: Laprovence.fr / C. Vial
Photo: J. Rey