[ PATRIMOINE - ARLES ] CESAR DE RETOUR AU MUSEE BLEU APRES AVOIR CONQUIS GENEVE.

11 juin 2019 à 5h49 par sarah rios

RADIO CAMARGUE

Le buste sera réinstallé en ce début de semaine, les autres objets exposés en Suisse un peu plus tard.

"Au revoir Jules, très heureux d'avoir fait ta connaissance à Genève." Le commentaire de cet internaute helvète, sur la page Facebook du Musée bleu qui annonçait le retour du buste de César chez lui, à Arles, en dit long sur l'intérêt porté par les Suisses à l'exposition présentée jusqu'au 26 mai dernier par le Musée d'Art et d'histoire de Genève. Une exposition intitulée "César et le Rhône, chefs-d'oeuvre antiques d'Arles", et qui a attiré 20 000 visiteurs en un peu plus de trois mois. À côté du célèbre buste, le musée arlésien avait également prêté 324 autres pièces de ses collections, dont quelques-unes très fameuses, comme le Captif en bronze. Ou encore d'autres jamais encore exposées, à l'image de ce coffre romain en bois, en fer et en bronze, particulièrement bien conservé, ou de cette énorme roue de chariot d'un mètre de diamètre, remontée, comme le coffre, par l'archéologue Luc Long. "Le coffre est venu directement de Grenoble, où il a été restauré. C'est un beau cadeau que l'on fait au Musée d'art et d'histoire. Et une roue de chariot, c'est quasiment unique. On en connaît pour l'Égypte mais pas dans le monde romain," soulignait, en février dernier au moment de l'inauguration de l'exposition, Alain Charron, conservateur en chef du musée Arles antique.

Cerise sur le gâteau, les visiteurs suisses avaient pu également admirer la Vénus d'Arles, trouvée dans le Théâtre antique vers 1650, mais rapidement envoyée à Versailles pour être offerte à Louis XIV. Exposée désormais au Louvre, elle n'en était pas beaucoup sortie et elle a repris le chemin de la Capitale à la fin de son bail genevois.

Les collections arlésiennes ont, quant à elle, regagné le Musée bleu. Et, dès ce début de semaine, le buste de César retrouvera sa place au coeur du bâtiment conçu par Henri Ciriani sur les rives du Rhône. Les autres pièces exceptionnelles seront réinstallées un peu plus tard, dans la semaine du 17 au 21 juin, le temps de faire les précises constatations d'usage pour s'assurer de leur bon état, après cet aller-retour en Suisse.

Source: Laprovence Arles.