Patrick de Carolis, maire d'Arles : "L'économie avait besoin de cette extension des horaires".

6 septembre 2020 à 14h17 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

Le maire d'Arles, Patrick de Carolis, se satisfait d'une fermeture à minuit et demi, y compris pour la Feria.

Patrick de Carolis a reçu la (bonne) nouvelle par message du préfet de région, Christophe Mirmand, en toute fin de matinée hier. Peu après, il a tenu rapidement à informer autour de lui. C'est que cette extension des horaires pour les bars et restaurants dans toutes les Bouches-du-Rhône, était très attendue à Arles. Dès ce soir, les établissements peuvent fermer à 00h30 au lieu de 23h. C'est une "bonne nouvelle pour les commerçants, notamment à l'orée de la Feria du Riz". En effet, si plusieurs maires de communes touristiques avaient fait savoir leur attente pour une révision de l'arrêté préfectoral, à Arles, sans dénigrer les impératifs sanitaires, il y avait une importance économique particulière, liée à la Feria du Riz, prévue pour le week-end des 11, 12 et 13 septembre.

"Je me réjouis de cette nouvelle qui va notamment permettre à nos commerçants de faire deux vrais services en soirée. Je remercie M. le Préfet pour son écoute attentive aux arguments que nous avons développés et la justesse de cette décision. En route pour une Feria responsable !" a souligné, dans un communiqué en tout début d'après-midi hier, le maire d'Arles.

La pression était évidente de la part des professionnels qui, sans comprendre vraiment le choix de l'horaire de fermeture initial, commençaient à en sentir les conséquences négatives, et s'étonnaient qu'avec le Gard la variation soit si grande. Désormais, les territoires sont harmonisés.

Représentant le maire, le premier adjoint d'Arles, Jean-Michel Jalabert, lors de l'assemblée générale des élus locaux, avait d'abord alerté. La semaine dernière Patrick de Carolis s'était longuement entretenu avec Christian Mirmand, préfet de Région, dans son bureau de l'hôtel de ville, pour exposer une nouvelle fois les difficultés des commerces arlésiens, et leurs espoirs pour un week-end de Feria très attendu.

[SOURCE / LA PROVENCE]