[JUSTICE]: toujours beaucoup de questions après la vidéo de l’interpellation musclée d’un producteur de musique.

27 novembre 2020 à 15h13 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

toujours beaucoup de questions après la vidéo de l’interpellation musclée d’un producteur de musique...La version des policiers ne colle pas avec les images et les déclarations de la victime...La violence policière est une fois de plus au coeur des débats...Pour Laurent Martin de Frémont, membre d’un syndicat de police, il ne faut pas juger trop vite les forces de l’ordre.

les 4 policiers mis en cause ont été suspendus et convoqués par l’IGPN.

[RADIO CAMARGUE]