[ JUSTICE - FRANCE ] Condamné, Axa va répondre aux demandes d'indemnisation des restaurateurs

26 mai 2020 à 12h10 par sarah rios

RADIO CAMARGUE
Crédit: DPA/DANIEL KALKER

Le groupe d'assurances Axa a assuré mardi qu'il allait répondre à la plupart des demandes d'indemnisation pour interruption de l'activité de certains restaurateurs en France après avoir perdu un procès susceptible de créer un précédent en termes de litiges liés au coronavirus.

Le tribunal de commerce de Paris a ordonné vendredi dernier à Axa d'indemniser un restaurateur parisien à hauteur de deux mois de perte de son chiffre d'affaires du fait du confinement. L'assureur français faisait valoir que sa police ne couvrait pas les perturbations d'activité causées par la crise sanitaire.

Stéphane Manigold, le propriétaire de quatre restaurants parisiens qui a porté plainte contre l'assureur français, a déclaré à Reuters que depuis la décision de justice, son équipe avait reçu des appels de Grande-Bretagne, d'Afrique du Sud, d'Espagne et des États-Unis lui demandant des détails sur son contrat et la décision de justice. "Cette décision parisienne a une résonance mondiale", a-t-il déclaré.

Sur RTL, le directeur général d'Axa, Thomas Buberl, a dit regretter mardi que le restaurateur ait choisi la voie judiciaire plutôt que le dialogue. Il a précisé que sur les 20 000 restaurateurs assurés par Axa, moins de 10% avaient des contrats similaires à celui de Stéphane Manigold et a reconnu qu'il existait dans ces contrats une "ambiguïté" sur le fait de savoir si la pandémie était couverte ou non. "Ces contrats-là représentent moins de 10% et je suis très confiant que nous allons trouver une solution", a-t-il dit.

"Cette décision va relancer les débats"

"Dans un cas d'ambiguïté, il faut trouver une solution, pour trouver une solution, il faut un dialogue rapide (...)  il faut trouver une indemnisation d'une partie substantielle, rapide pour aider nos assurés", a-t-il ajouté. [ ... ]

Retrouvez l'article complet ICI

Source: midilibre.fr/midi libre (avec Reuters)