Istres : une hausse d'impôt assumée.

19 juin 2020 à 7h37 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

Le conseil municipal avait notamment au menu, hier matin, le débat d'orientations budgétaires. Dans un contexte rendu complexe par la crise sanitaire, la majorité a voté une hausse de 5 % de la taxe sur le foncier bâti.

Sur les perspectives 2020, "la plus grande prudence est de mise". La commune entend encore avoir recours à l'emprunt à hauteur de 6M€. "Les crédits d'équipement 2020 dépasseront 17M€". Les charges générales "devraient être quasi stables. La déprogrammation d'événements représente l'essentiel des charges en baisse". Quant aux charges spécifiques Covid-19, "à ce jour, elles représentent, hors investissement, plus de 0,8M€". Déplorant "une baisse significative de certaines recettes fiscales et du produit des services, évaluée aujourd'hui à 2,5M€", la commune n'entend pas renoncer "au développement des services à la population, en particulier en matière de solidarité, de numérique et de transition énergétique", maintenant par ailleurs "des tarifs très bas pour l'accès aux activités sportives et culturelles et l'accès à la restauration scolaire avec la cantine à 1€". Pour les 260 associations connues, "l'enveloppe budgétaire sera maintenue, pour un montant supérieur à 8M".

Premier poste budgétaire, avec 1824 agents, dont 1225 femmes, "en 2019, les charges de personnel se sont élevées à 63,7M". Pour 2020, "l'augmentation sera voisine de 2 %".

[source / La Provence]

Par Patrick Merle