Istres : record pulvérisé pour les Restos du Cœur.

19 mars 2018 à 6h23 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

Encore une fois, les Istréens ont été au rendez-vous de la générosité ! La collecte 2018, organisée à l'échelle de la ville au profit de l'antenne locale de l'association caritative, a atteint un nouveau record. Au terme de l'opération, portée pour la 7e année par l'Espace Pluriel Jeunes, avec ses partenaires institutionnels et privés, ce sont 7,7 tonnes de denrées non périssables qui seront ainsi offertes.

Le record de la collecte 2017 (5,1 tonnes, qui succédait déjà aux 2,8 tonnes de 2016) a été pulvérisé. L'annonce en a été faite vendredi en fin de soirée, par le maire d'Istres, François Bernardini, au terme du "Show Live" inédit qui a rassemblé plus de 2 000 personnes à la halle polyvalente.

Une nouvelle formule gagnante

Une nouvelle formule gagnante, avec un spectacle grandiose qui a réuni plusieurs talents de la région. Localement, le grand orchestre du guitariste Eric Ferrari, dans tous les sens du terme, avec ses 16 musiciens, chanteurs et danseuses de talent, mais aussi Bastien Remy, sosie de Claude François bluffant qui, 40 ans après sa mort, accompagné par l'orchestre et quatre danseuses, a rendu un bel hommage à Cloclo à travers cinq reprises, de Magnolias For Ever à Comme d'habitude, sans oublier les trois numéros transformistes du trio nîmois de Star System, trois tableaux des États-Unis à Venise en passant par des variations sur La vie en rose, les interventions burlesques et caustiques, sur scène mais aussi au milieu du public, du Alain Coquin'Show, les malles magiques du magicien salonais Erik Parker, ainsi qu'un passage très apprécié de contorsions par cinq jeunes élèves de l'école de cirque istréenne Cabriole. Le tout orchestré impeccablement, comme d'habitude, par Jérémy Sierra, toujours assisté de son neveu Matteo qui, à 12 ans, est bien parti pour gagner le titre de Zebulon nº2.

Dans le détail, 1,6 tonne provient de la collecte déroulée en amont dans plus de 45 points de dépôt (dont les écoles et collèges de la ville), 4,6 tonnes amenées directement à la halle vendredi par les spectateurs, qu'ont réceptionné les quarante bénévoles mobilisés et 1,5 tonne apportée par les recettes dégagées par la tenue de la buvette et du snack par le Lions Club d'Istres.

Par ailleurs, les jeunes du service civique étaient là pour inciter à s'impliquer dans la Fête de l'autre, tandis qu'un espace photo permettait de se faire tirer le portrait devant une affiche, sur l'air de "J'y étais". Des photos qu'on pourra retrouver dès la semaine prochaine sur le Facebook de l'EPJ.

Rendez-vous est déjà pris l'an prochain pour ce moment festif et solidaire devenu incontournable dans le paysage local.

La Provence (Patrick Merle)