[ GREVE - FRANCE ] Grève du mardi 10 décembre : à quoi faut-il s'attendre dans le Gard?

10 décembre 2019 à 7h48 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE
Les usagers des transports auront à subir de nouvelles perturbations, ce mardi, à l'occasion du deuxième temps fort de la mobilisation contre le projet de réforme des retraites. L'autre secteur perturbé sera celui de l'Education nationale, en particulier le premier degré, mais également dans les collèges et lycées, où certains enseignants sont en grève depuis jeudi.

Deuxième journée de mobilisation programmée par l'intersyndicale contre la réforme des retraites souhaitée par le gouvernement, ce mardi 10 décembre sera l'occasion de nouvelles perturbations dans les services publics. L'ambition des syndicats est de faire pression sur le gouvernement avant la présentation du projet par Edouard Philippe devant le Conseil économique, social et environnemental, mercredi.

Nîmes : une nouvelle manifestation départementale est annoncée à l'appel de la CGT, FO, Solidaires, FSU, FA, CFTC, UNL. Le défilé partira à 14h30 des jardins de la Fontaine avant de descendre l'avenue Jean-Jaurès, de se rendre rue de la République, de passer devant les arènes et de terminer devant les grilles de la préfecture, sur les allées Feuchères.

Trains et avions : le point à l'échelle nationale

Le trafic des trains et métros restera extrêmement perturbé en France, ce mardi. Un TGV et un Transilien sur cinq en moyenne, trois TER sur dix en moyenne (liaisons essentiellement assurées par bus), un Ouigo sur six et un Intercités sur six. La SNCF prévoit trois Eurostar sur cinq, trois Thalys sur cinq, un Lyria sur huit.

A la RATP, la situation reste aussi très dégradée. Dix lignes de métro seront fermées (2,3,3bis,5,6,7bis,10,12, 13) et sur les 4 et 7, un train sur trois circulera aux heures de pointe. Un RER A sur deux circulera en heures de pointe, un train sur trois pour le RER B.

La Direction générale de l'aviation civile a demandé aux compagnies aériennes de réduire de 20% leur programme de vols, au départ et à l'arrivée, pour les aéroports de Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Beauvais, Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux. Air France a annulé 25% de ses vols domestiques et près de 10% de ses vols moyen-courrier.

[source / midi libre]