Gard : l’hôtellerie de plein air tire un premier bilan estival encourageant.

13 août 2020 à 11h52 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

Le point avec le président gardois de la Fédération de l’hôtellerie de plein air.

S’il est encore trop tôt pour tirer un bilan de l’activité touristique dans notre département, un premier indicateur est toutefois livré par la Fédération de l’hôtellerie de plein air. Son président Gilles Rigole, directeur du camping du Domaine de Massereau à Sommières (qui fera l’objet d’un reportage dans une prochaine édition), résume la situation : "Le Gard se situe parmi les bons élèves en termes de fréquentation. On a bien respecté les protocoles sanitaires ce qui rassure les clients."

Le fait de trouver des sites naturels, notamment en Cévennes, en plein air, a séduit. "En France, ce sont surtout les campings situés en zone de montagne qui ont cartonné. Ils ont même progressé en fréquentation par rapport à l’an dernier. Le littoral, les zones dites massives, ont davantage souffert, et les hôtels dans les grandes villes."

[source / Midi libre]