[FAITS DIVERS - JUSTICE]: Arles : de la prison ferme pour le braqueur de la fleuriste.

30 janvier 2019 à 9h46 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

Au moment de témoigner à la barre du tribunal de Tarascon, l'émotion était hier toujours palpable. La voix tremblotante, au bord des larmes, cette employée du commerce de fleurs "Orange Bleu" situé sur la place Lamartine à Arles, a eu la peur de sa vie.

Sous la menace d'un pistolet

Dimanche matin, aux alentours de 8 h 30, cette boutique a été victime d'une tentative de vol à main armée. Un individu est entré et a ordonné qu'on lui remette la caisse sous la menace d'un pistolet. "C'était encore fermé, je pensais que c'était un client", explique-t-elle. Elle va alors indiquer au braqueur qu'il n'y a pas encore d'argent dans les caisses... L'individu la menace aussitôt avec une matraque et lui ordonne d'aller retirer de l'argent avec sa carte bancaire au distributeur automatique le plus proche. L'employée va profiter d'un moment d'inattention pour s'échapper du magasin et aller se réfugier auprès d'un groupe de cyclistes qui a l'habitude de se réunir non loin de là le dimanche matin. "Son regard a changé et j'ai senti qu'il fallait que je sorte à tout prix", a-t-elle raconté au tribunal. Parmi ces cyclistes, un policier de repos qui donne l'alarme. L'individu sera interpellé dans la foulée. Lors de la fouille, les forces de l'ordre vont retrouver sur lui une matraque, un couteau et un pistolet qui se révélera factice. L'individu âgé de 34 ans était également sous l'empire d'un état alcoolique. À 11 h 30, son alcoolémie était encore de 1,60 g par litre de sang.

"Je m'excuse auprès de cette dame, je ne me souviens de rien, j'avais bu une bouteille de vodka", a-t-il assuré hier pour sa défense. Déjà condamné à 4 reprises dont une fois pour tentative de vol en novembre 2011, il a écopé hier d'une peine de 18 mois de prison dont 1 an avec sursis. La partie ferme a été délivrée avec un mandat de dépôt.

[SOURCE/LA PROVENCE]