[FAITS DIVERS - GARD]: Nîmes : les gendarmes démantèlent un réseau de trafiquants de Porsche et autres Ferrari volées.

16 janvier 2019 à 5h42 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE
Les gendarmes de Nîmes et l'office central de lutte contre la délinquance itinérante ont lancé une vague d'interpellations depuis lundi 14 janvier, dans le cadre d'une affaire de trafics de voitures volées. 130 gendarmes se sont déployés dans la région nîmoise et sa périphérie et notamment à Saint-Gilles.

C'est une enquête de longue haleine qui vient d'aboutir avec une série d'interpellations, opérées depuis lundi 14 janvier par les gendarmes de la compagnie de Nîmes et l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLTI). L'affaire porte sur un vaste trafic de voitures volées dont certaines de luxe.

Les investigations supervisées par un magistrat instructeur du tribunal de grande instance de Nîmes visent plusieurs malfrats, suspectés dans le vol et la revente de véhicules.

D'après les éléments révélés ce mardi, il s'agit d'une structure organisée avec des voitures de luxe volées en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas. L'enquête menée depuis près de deux ans a mis en relief des vols et des reventes de véhicules portant sur une cinquantaine de voitures. L'ensemble du trafic représenterait près de 4 M€

[SOURCE/ MIDI LIBRE]