[ FAIT DIVERS - ARLES ] Coups de feu à Barriol : le commando voulait intimider

8 juin 2020 à 6h39 par sarah rios

RADIO CAMARGUE
Crédit: Cyril Hiély

Cette affaire présente des similitudes avec une fusillade à Marseille en 2018

Le scénario reste confus mais des points s'éclaircissent. Au lendemain de l'irruption d'un commando cagoulé et armé en plein coeur du quartier de Barriol d'Arles, la piste d'un acte d'intimidation semble se dessiner. "Il y a eu des tirs, c'est sûr. Mais pas forcément en direction de personnes du quartier", indique une source proche de l'enquête faisant le parallèle avec la fusillade en mai 2018 dans le quartier de la Busserine de Marseille.

Là aussi, un commando cagoulé et armé avait ouvert le feu dans la cité. Là aussi, aucune victime n'avait été à déplorer. Autant de similitudes avec les coups de feu de samedi matin à Barriol qui orientent pour le moment les policiers dans la direction des tirs d'intimidation. "En attendant d'avoir tous les éléments, ça ressemble à des membres d'un réseau de stupéfiants venus dans un but bien précis : soit reprendre tout de suite le trafic dans la cité, soit marquer son territoire", analyse un proche de cette affaire qui aurait pu être bien plus dramatique.

En patrouille dans le secteur, une unité de police secours s'est dès les premiers coups de feu rendue sur place. À l'arrière d'un bâtiment, les quatre agents sont tombés nez à nez avec des membres du commando. [ ... ] 

Retrouvez l'article complet ICI

Source: laprovence.com/Eric Miguet