[ ECONOMIE - REGION ] Port-de-Saint-Louis : le quai de la Libération change de visage.

30 avril 2019 à 6h57 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

Ce sont plus de 2 600 m² de pavés qui ont été enlevés, dont 20% ne pourront pas être réutilisés au regard de leur vétusté.

Depuis quelques semaines, ces opérations sur le quai de la Libération, avec des pavés mis de côté, ont fait couler beaucoup d'encre, alimentant les conversations de nombreux Port-Saint-Louisiens. Le maire de la commune, Martial Alvarez, a tenu à répondre aux interrogations des habitants sur le sujet, rappelant en préambule que "le quai de la Libération fait partie du patrimoine historique et je dirais affectif de notre ville. Il s'agit presque de son ADN. Au départ, la ville, c'est encore et toujours le port de commerce, le travail des ouvriers et des dockers. La ville s'est construite à la main des hommes".

Dans ce projet de requalification du port, la municipalité a souhaité tenir compte de ce passé tout en donnant au bassin central son attractivité et son rôle majeur dans l'organisation des festivités estivales, dont les soirées sur les docks entre autres. Il s'agit également d'éviter les désagréments causés par le non-nivellement du quai et les accidents potentiels. Ce sont plus de 2 600 m² de pavés qui ont été enlevés, dont 20% ne pourront pas être réutilisés au regard de leur vétusté. Mais in fine, le quai retrouvera ses pavés originels pour la plus grande joie de tous.

Les bornes lumineuses seront équipées de lampes à led 

Le montant de ces travaux de requalification, financés par la Métropole, s'élève à 806 500 €, dont une partie est consacrée au quai Reybert. Ils comprennent également la création d'une dalle en béton colorée de 700 m² en entrée du quai de la Libération. L'éclairage public n'a pas été oublié puisqu'il sera entièrement revu dans la lignée du travail de l'artiste François Morellet. Quant aux bornes lumineuses (au nombre de 39), elles seront équipées de lampes à led pour des raisons écologique et économique.

Ces travaux du quai s'inscrivent également dans le schéma d'aménagement urbain vers le canal nord, d'où ceux déjà quai du Commandant Favier et qui remettent à niveau la voirie et les réseaux.

Outre ces opérations, beaucoup de chantiers émergent dans la ville. De fait, nombre des travaux entrepris, en dehors des équipements structurants, visent à mettre à niveau les réseaux qui sont souvent en très mauvais état. "Il s'agit de l'entretien courant du bien commun à tous, précise Martial Alvarez. Nous avons pu accélérer le nombre des travaux parce que nous avons réussi à mobiliser nombre de subventions. Tout ceci répond à une pertinence et une cohérence que nous avons déterminée et qui suit son cours". Rendez-vous pour l'inauguration des quais à la mi-juin 2019.