[ ECONOMIE - PAYS D'ARLES ] Enedis surveille de près le réseau électrique

1er octobre 2019 à 6h54 par sarah rios

RADIO CAMARGUE
Dès cette semaine, un hélicoptère va survoler une partie du réseau électrique sur les communes de Saint-Rémy de Provence, Plan-d'Orgon, Châteaurenard, Tarascon et Saint-Martin de Crau pour le compte d'Enedis, gestionnaire du réseau public de distribution d'électricité. Avec pour objectif de "veiller de près au réseau public de distribution d'électricité afin de garantir une bonne qualité d'alimentation aux clients", explique-t-on à la communication de l'entreprise. Basse altitude L'hélicoptère observera à la fois la végétation aux abords des lignes mais aussi le matériel à renouveler sur le réseau de distribution d'électricité. Pour cela, il volera à une vitesse moyenne de 20 à 30 km/h selon les conditions météo, et en basse altitude, à environ 30 mètres du sol. Ce qui permettra de repérer la végétation qui pourrait se rapprocher trop près des lignes électriques moyenne tension, c'est-à-dire se trouver à moins de 50 cm. Les éléments répertoriés permettront ensuite à Enedis, gestionnaire du réseau public de distribution électrique, de programmer et de prioriser les interventions d'élagage nécessaires. Ces survols permettront aussi de repérer et répertorier d'éventuelles anomalies présentes sur les lignes électriques moyenne tension autour du matériel. Le diagnostic réalisé sert alors pour Enedis à programmer des interventions de maintenance sur le réseau électrique. Anticiper les pannes Du matériel comme des isolateurs ou des ponts sont ainsi passés au crible pour anticiper les pannes et prolonger la durée de vie du réseau électrique. À bord de l'hélicoptère équipé de caméras, un navigateur assure le guidage auprès du pilote pendant qu'un opérateur compile, dans un rapport, observations et clichés des zones à élaguer ou moderniser. Le rapport est ensuite transmis à Enedis, qui établit un plan d'élagage et de maintenance en priorisant les interventions selon l'urgence. Source: laprovence