[ECONOMIE]: Arles : le projet de casino avance... et soulève réflexions et critiques.

29 octobre 2019 à 9h37 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

Monica Michel a pris le temps d'analyser la délibération portant sur le complexe casinotier, elle critique la méthode, demande un moratoire au maire... mais l'appel d'offres est déjà lancé

Monica Michel estime que le sujet de casino, "complexe", mérite "une réflexion professionnelle et citoyenne.

La petite commune d’Arles va bientôt se faire construire un complexe. Celui-ci comprendra un hôtel et un casino. Des textes liés à la procédure de délégation pour service public sont en préparation, tandis que le complexe devrait voir le jour dans exactement 3 ans.

Le projet d’un complexe qui intéresse de grands noms du secteur

En juin 2018, la mairie d’Arles a tablé sur l’opportunité de lancer la construction d’un complexe de divertissement dans la commune. Ce complexe devrait comprendre un casino, et un hôtel cinq étoiles. L’idée est de construire ce complexe sur l’espace de l’ancienne gare maritime de la ville.

Dès l’annonce de ce projet, la mairie a commencé à recevoir des visites de promoteurs de casino. En effet, le premier maire adjoint Patrick Chauvin confie qu’aux prémices du projet, des promoteurs sont venus s’enquérir de quelques informations à la mairie. Il pense alors que les groupes Barrière et Partouche seront de la partie. D’ailleurs, contacté, le groupe Barrière dit attendre l’appel d’offres afin de l’étudier « avec attention ». Le projet présenterait donc des perspectives intéressantes.

Le complexe dont rêve la mairie d’Arles

Le projet serait livré en 3 années, et générerait de 1 million d’euros à 3 millions d’euros de revenus à la mairie. Ce qui est une bonne nouvelle pour la ville, étant donné la santé financière d’Arles, précise le premier adjoint au maire. C’est cette situation particulière qui expliquerait la liberté qu’accorde la mairie aux opérateurs, en ce qui concerne les mécanismes de gestion du complexe. Tout ce que la mairie désire, c’est un complexe hôtel-casino qui fonctionne. Cela dit, il y a que la délégation de service qui stipulera entre autres que le projet soit sous la responsabilité d’un architecte reconnu dans le monde. Le projet est estimé à environ 100 millions d’euros. L’aménagement du casino prendra 50 millions d’euros, et l’hôtel coûtera entre 30 millions d’euros et 50 millions d’euros selon le devis qui sera sélectionné. Les désirs de la municipalité sont de l’ordre de 80 à 120 chambres.

Les responsables de la mairie veulent un casino, un hôtel de haut standing et d’autres salles dans le complexe. Ils prévoient avoir une salle de conférence d’une capacité de 1 000 places à 1 200 places. Patrick Chauvin précise que la salle de conférence est un espace qui servira d’abris aux manifestations culturelles, pendant des périodes « creuses » comme l’hiver.

La procédure avant la construction

Le choix du partenaire sera fait d’ici la fin de l’année par le conseil municipal d’Arles. Mais, avant, les responsables de la Marie comptent lancer 2 appels d’offres. Le premier appel d’offres concerne celui de la rédaction du texte la délégation de Service public. Les responsables de la Marie veulent s’assurer de la légalité du projet, et de la faisabilité de ce qu’il projette de faire, pour le futur complexe. Il sera alors question de la rédaction d’un cahier de charges comprenant les obligations légales en vigueur en la matière, et les désirs de la mairie légalement acceptables et réalisables. Le deuxième appel d’offres concernera la construction même du complexe, le terrain faisant déjà l’objet d’accords particuliers avec la SNCF.

[SOURCE / LA PROVENCE]

Par Julie Zaoui