Actualités régionales

[ECONOMIE-ARLES]Gilets jaunes : à Arles, l'économie locale est dans le rouge.

06 décembre 2018 à 15h39 Par Patrick MONROE

Presque trois semaines que le mouvement des gilets jaunes a démarré dans le pays. Et durant ce laps de temps, Arles est devenue un haut lieu de la contestation. À tel point que la préfecture des Bouches-du-Rhône a dû couper, dimanche et lundi, tous les accès à la ville par l'A54 (au niveau de Salon à l'est, de Garons à l'ouest) pour éviter de se retrouver avec des milliers de voitures et camions bloqués sur la RN 113, au niveau du rond-point du Vittier.

Blocages de la double voie en série, accès très limité au centre-ville avec les barrages réguliers au rond-point de l'Unesco au nord et Pont-de-Crau à l'est, verrouillages des zones commerciales lors de certaines manifestations... Sans entrer dans le débat de la légitimité des revendications des gilets jaunes, force est de constater que leur action a eu pour conséquence directe de durement impacter l'économie locale. La Chambre de commerce et d'industrie du pays d'Arles, consciente du problème posé, a vite réagi en mettant sur pied une cellule d'appui aux entreprises, pour les accompagner sur le plan humain et matériel. Et à ce jour, ce sont plus de 150 sociétés du pays d'Arles qui ont sollicité cet appui. Signe, comme le craignait la CCI, que la situation est inquiétante.

"On estime aujourd'hui la perte de chiffre d'affaires sur le pays d'Arles à 10 millions d'euros, indique Stéphane Paglia, le président de la chambre consulaire. Sept sociétés nous ont demandé de les accompagner pour mettre en place du chômage partiel. On n'a pas les chiffres exacts pour les agences d'intérim, mais ils sont à la baisse. Sur les zones commerciales, on est sur une baisse du chiffre d'affaires de l'ordre de 40 à 60 %. Beaucoup avaient fait des stocks pour les fêtes, ils vont devoir payer la facture."

[SOURCE: LA PROVENCE]