[ ECONOMIE - ARLES ] Arles : la Ville élargit le stationnement gratuit

3 août 2020 à 7h58 par sarah rios

RADIO CAMARGUE
Crédit: arles infos

Le plan de reconquête économique prévoit comme mesure phare l'extension de la gratuité de stationnement en centre-ville.

Outre l'extension de la vidéoprotection l'essentiel du conseil municipal de vendredi a été consacré à la nomination des représentants de la mairie d'Arles aux diverses instances et commissions. 137 représentants ont été proposés et élus par le conseil. Patrick de Carolis a également rappelé que la ville d'Arles et les commerçants ont souffert et souffrent toujours de la crise du Covid-19 depuis maintenant plus de quatre mois avec une baisse considérable de la fréquentation touristique. Le plan de reconquête économique prévoit comme mesure phare l'extension de la gratuité de stationnement en centre-ville. L'objectif étant de développer l'attractivité de la ville.

Stationnement

Ainsi, il a été proposé d'étendre la gratuité du stationnement. Depuis le 1er juillet et jusqu'à la fin de l'année, le stationnement sur la voirie est gratuit les samedis après-midi et tous les jours de 12 h à 14 h. Ce dispositif sera élargi en instaurant la gratuité de la première heure de stationnement en zone rouge, une fois par jour à n'importe quelle heure de la journée, du lundi au dimanche inclus. Ceci permet d'amorcer une politique d'attractivité commerciale du centre-ville plus souple et plus flexible pour les usagers. Il est aussi proposé de faciliter le stationnement en valorisant la digitalisation des moyens de paiement. L'application dénommée Flowbird est téléchargeable depuis son smartphone, l'usager pourra rallonger la durée de son stationnement directement depuis son téléphone. Une campagne de communication sera mise en place afin de faire connaître ce dispositif et rendre la politique tarifaire plus lisible. La délibération a été votée à l'unanimité.

Indemnités des élus

Les indemnités du maire et des adjoints ont également été abordées lors du conseil. Le maire perçoit une majoration de fonction de 20 % au titre du chef-lieu d'arrondissement et une majoration de 25 % au titre des villes classées touristiques. Les adjoints perçoivent une majoration de 20 % au titre de l'indemnité du chef-lieu d'arrondissement et de 25 % au titre des villes classées historiques. Ainsi Patrick de Carolis percevra 2717 € d'indemnité de fonction, 543,40€ de majoration de chef-lieu, et 679,25€ de majoration de station classée. Les dix adjoints et adjoints de quartier percevront la somme de 772,50€ d'indemnité de fonction, 154,50 € de majoration de chef-lieu et 193,13€ de majoration de station classée.

Les autres élus du groupe majoritaire "Le grand Arles" percevront 330 € d'indemnités de fonction. En revanche, les conseillers municipaux de l'opposition ne percevront plus aucune indemnité, comme cela était le cas sous l'ancienne municipalité. Cequi est totalement légal mais fait réagir Jean-Frédéric Déjean :"Vous privez les membres de l'opposition de moyens, cela démontre le peu de considération que vous avez pour nous qui représentons 42,78 % des électeurs arlésiens ".

Casino

En fin de séance, Patrick de Carolis a évoqué la question du complexe casinotier et annoncé qu'il prolongeait de trois mois supplémentaires le délai de validité des offres, jusqu'au 6 novembre afin de pourvoir mener tranquillement une expertise sur ce dossier.

Source: laprovence.com/O.L