[ CULTURE ET TRADITION - ARLES ] Reine d'Arles : l'élection attendra juin... ou un an

18 mars 2020 à 16h16 par sarah rios

RADIO CAMARGUE
Crédit: Cyril Hiély

La présidente de Festiv'Arles, Marie-Claude Robles, préfère attendre un contexte plus festif. Ce sera en juin, ou... en 2021

Lundi soir, la réunion des membres du bureau et du conseil d'administration de Festiv'Arles ne s'est pas déroulée. Marie-Claude Robles, la présidente, a préféré l'annuler. Pour autant, elle a demandé, en amont, pour une décision officialisée hier matin, des avis quant à plusieurs scénarios autour de l'élection du prochain règne d'Arles. Un événement évidemment compromis par l'actualité autour de la pandémie.

Parce que cette tradition est liée à un environnement festif, Marie-Claude Robles, eu égard aux impératifs liés aux mesures pour limiter la propagation du Coronavirus, et en l'absence de connaissances claires quant à la fin de la période de restriction et de confinement, a pris plusieurs décisions. Elle avait au préalable pris l'avis, et informé son bureau, les administrateurs, les membres du jury (que personne n'identifie encore) et les huit prétendantes au titre de Reine d'Arles.

La première disposition prise a consisté à annuler les épreuves de présélections qui devaient se dérouler les 28 et 29 mars prochains entre la manade des Bernacles et l'hôtel Arlatan. Resté à s'interroger quant au 1er mai. Le maintenir à huis clos ? L'annuler ?

C'est finalement la décision de reporter l'élection qui a été prise. [ ... ]

Retrouvez l'article complet ICI

Source: laprovence.fr / Julie Zaoui