Coronavirus en Camargue : Privées de corridas, les manades « mettront une décennie » à se remettre de la crise.

18 avril 2020 à 4h12 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

Les manadiers, éleveurs de taureaux et chevaux en Camargue qui gèrent des entreprises agricoles, touristiques et culturelles quasiment à l’arrêt en raison du confinement, « mettront au moins une décennie à se remettre de la crise », avertit Florent Lupi, président de leur fédération. Entre mars et mai 2020, la perte d’activités est déjà estimée à 3,3 millions d’euros, indique la fédération des manadiers, qui rassemble 116 exploitations.

[source / AFP]