Actualités régionales

[ ALERTE INFO - NIMES ] Ryanair suspend tous les vols Nîmes-Londres après le 26 octobre 2019

06 septembre 2019 à 00h23 Par sarah rios

Selon nos informations, la ligne aérienne Nîmes-Londres sera à nouveau suspendue tout l'hiver par la compagnie irlandaise low cost Ryanair. En cause, la sous-performance en termes de fréquentation et les reports de livraison du Boeing 737 MAX.

C'est une bien mauvaise nouvelle pour l'aéroport de Nîmes-Garons. Comme l'année dernière, la compagnie aérienne à bas coûts a décidé de suspendre provisoirement ses liaisons depuis Nîmes en direction de la capitale anglaise. Ainsi, à partir du 1er novembre 2019 et jusqu'à fin mars 2020, il faudra prendre soit son mal en patience et reporter son voyage soit prendre le train...

Contacté par notre rédaction, Jérôme Arnaud, le directeur général d’Edeis, qui a la charge pour l’agglomération de Nîmes de gérer l’aéroport Nîmes-Alès-Camargue-Cévennes, confirme les choix de Ryanair : "Le transporteur aérien a arbitré en fonction des livraisons tardives d'avions mais aussi de la sous-performance des lignes Nîmes-Londres par rapport aux autres aéroports où il est présent."

Le groupe irlandais a annoncé au mois de juillet dernier qu'il allait fermer des bases aéroportuaires cet hiver et à l'été 2020 sans dévoiler les aéroports concernés. Ryanair ambitionne pourtant d'atteindre la barre des 200 millions de passagers transportés par an d'ici à 2024. Le site nîmois ne semble pas faire partie des équations pour la réussite de cet objectif...

Yvan Lachaud, président de Nîmes métropole, reste pour autant optimiste : "Ryanair a déjà pratiqué cette suspension l'année dernière, il n'y a rien de nouveau. La réalité est toutefois là : les compagnies à bas coût rencontrent depuis plusieurs mois d'importantes difficultés. Ils nous faudra donc trouver des alternatives pour notre aéroport."

Le directeur général d’Edeis est sur la même ligne, lui qui rappelle "que les lignes vers la Belgique et le Maroc sont toujours d'actualité et resteront en place tout l'hiver. Mais nous regardons attentivement les possibilités avec d'autres opérateurs aériens."

Nous n'en saurons pas plus. La seule certitude c'est que le pilotage de l'aéroport repris en main par Yvan Lachaud il y a plusieurs mois n'a pas permis le développement de nouvelles lignes commerciales.

Source: objectifgard.fr