[ ALERTE INFO - AVIGNON ] Coronavirus : après le "in", le "off" du Festival d'Avignon est officiellement annulé.

17 avril 2020 à 5h36 par Patrick MONROE

RADIO CAMARGUE

Le festival "off" d'Avignon, considéré comme la plus grande manifestation de théâtre au monde, a rejoint aujourd'hui la longue liste de festivals d'été annulés en raison de la crise sanitaire.

Lundi, le Festival d'Avignon, dit le "in", avait annulé son édition 2020 qui devait se dérouler en juillet dans la Cité des Papes.

Le "off", beaucoup plus grand et souvent qualifié de "jungle" avec plus de 1.500 spectacles, un millier de compagnies, 200 salles de théâtre et jusqu'à 6.000 intermittents, se tient chaque année parallèlement au "in", à l'image du "fringe" et du Festival d'Edimbourg, également annulés.

Le "off" est également le plus grand marché du spectacle vivant en France et près de 20% des achats de spectacles dans l'Hexagone y sont réalisés.

L'annulation va entraîner entre "15 et 20 millions d'euros de pertes", a indiqué à l'AFP le président du Off Pierre Beffeyte. Elle pourrait également provoquer un casse-tête juridique.

"Les théâtres ont déjà encaissé les chèques. Si l'Etat confirme qu'il s'agit d'un cas de force majeure, ils doivent rembourser les compagnies. S'il ne le fait pas, ça sera une situation juridique ingérable", prévient-il.

Il ajoute que la crise, à laquelle le festival veut répondre par un fonds d'urgence, devrait être une occasion pour "réguler" cette manifestation sans direction artistique dont l'offre n'a cessé d'enfler au fil des décennies.

Si certains y voient une diversité artistique et une preuve de la vitalité du spectacle vivant en France, d'autres qualifient le "off" de "foire", en raison de la libre rencontre entre compagnies et théâtres, des loueurs de salles plus ou moins scrupuleux qui s'ouvrent au plus offrant, avec aussi des cas de contrats non respectés et d'artistes exploités.

[source / La Provence]